santé-ménopause2

Quel lien entre la ménopose et notre cerveau ?

Rate this post

Pertes de mémoire et ménopause : y a-t-il un lien ?

La ménopause, comme nous le savons tous, est une affection qui coïncide non seulement avec la fin du cycle menstruel, mais aussi avec une série de symptômes difficiles à oublier. Pourtant, toute ironie mise à part, les épisodes de flou et les problèmes de mémoire semblent être très répandus chez les femmes ménopausées, à tel point que des études ont récemment été menées pour analyser cette corrélation même.

Au-delà des conclusions scientifiques, il existe de nombreuses raisons pour lesquelles il est important, surtout pour les femmes, de prévenir les troubles de la mémoire. Quels sont donc les remèdes ?

Découvrons-le ensemble !

santé-ménopause2

Qu’entend-on par « trous de mémoire » (ou pertes de mémoire) à la ménopause ?

Les problèmes de mémoire sont fréquents et présents aussi bien chez les hommes que chez les femmes. Ils sont le signe de troubles cognitifs et peuvent être attribuables à :

  • Difficultés cognitives dues à l’avancée en âge.
  • Des difficultés cognitives liées à d’autres pathologies, à investiguer au cas par cas.
  • Les problèmes de démence, dont la forme la plus grave est la maladie d’Alzheimer.
  • Dépression.
  • Le stress.

Qu’est-ce que la ménopause : brèves indications

La ménopause est l’état qui marque la fin des menstruations et se produit vers 45-55 ans, mais il peut y avoir des cas de ménopause précoce, qui touche les femmes en dessous de cet âge. Avec la ménopause, la production d’hormones (œstrogènes) diminue, ce qui peut entraîner des problèmes physiques et psychologiques qui, en fonction de leur gravité, peuvent également être traités par une hormonothérapie ou des antidépresseurs.

santé-ménopause2

Quel est le lien entre la ménopause et les difficultés de concentration ? Découvrons-le ensemble !

La ménopause et les trous de mémoire. Que nous dit la science ?

Comme mentionné ci-dessus, des études récentes ont analysé la corrélation entre la ménopause et les problèmes de mémoire.

À cet égard, une étude réalisée par la Harvard Medical School de Boston et publiée dans le Journal of Neuroscience indique que les problèmes de concentration liés à la ménopause sont liés à des facteurs hormonaux, en particulier à une réduction des niveaux de progestérone et d’œstrogènes au niveau des récepteurs impliqués dans la stimulation des fonctions cérébrales. En fait, selon d’autres chercheurs, ces difficultés de mémoire peuvent être imputées au déséquilibre hormonal général typique de cette condition féminine à partir d’un certain âge.

Par ailleurs, il est intéressant de noter ce qui est publié sur le site de la Harvard Medical School, qui rapporte les résultats de recherches analysant les capacités de mémoire verbale des hommes et des femmes. L’avantage initial des femmes est réduit lorsqu’elles passent par la ménopause. On constate également que la ménopause affecte la réduction des niveaux de glucose, qui sont importants pour les cellules du cerveau.

Enfin, les femmes qui souffrent de diabète ou d’hypertension sont plus exposées au risque de dégénérescence cognitive.

santé-ménopause2

10 remèdes pour former l’esprit

L’avancée en âge est bien sûr irréversible, mais il existe plusieurs moyens de maintenir les fonctions cérébrales actives et d’exercer la mémoire. En voici quelques-uns qui sont utiles :

  1. Préférer manger des aliments particuliers contenant des vitamines et des oméga 3.
  2. Faites régulièrement de l’exercice.
  3. Faites attention à la consommation d’alcool.
  4. Ayez des interactions sociales.
  5. Pratiquez et appréciez les mots croisés, les puzzles, les sudokus, etc.
  6. Soyez organisé et utilisez un agenda.
  7. Pratiquez la mémorisation.
  8. Évitez de fumer.
  9. Dormez bien.
  10. Lisez et essayez d’apprendre une nouvelle langue et de nouveaux termes.

Dans tous les cas, si les épisodes liés aux trous de mémoire sont inquiétants (même chez les membres de la famille), il faut toujours consulter un médecin.